Alliance : à quel doigt et à quelle main doit-on la porter ?

Si cet usage de porter l’alliance à l’annulaire gauche semble incontestable pour beaucoup, il n’en est pas de même dans certains pays et selon certaines religions. Alors, quelle main et quel doigt doivent accueillir l’alliance ?

Porter l’alliance à la main gauche : les origines historiques

En France, l’alliance se porte à la main gauche. Mais à quand remonte cette coutume ? Elle est en fait très ancienne puisqu’elle remonte à l’Égypte Ancienne et à la Grèce Antique. L’annulaire de la main gauche serait relié à une veine appelée “veine de l’amour” (ou Vena Amoris en latin), qui irait tout droit au cœur. Le cœur étant aussi le symbole de l’amour, c’est tout naturellement que l’alliance trouve donc sa place à l’annulaire gauche, pour se rapprocher ainsi du cœur, de l’amour et de la fidélité. Par ailleurs étymologiquement, le doigt annulaire est le doigt qui reçoit l’anneau.

Le port de la bague de mariage à l’annulaire gauche porte aussi son origine au sein de la religion catholique. Lors de la prononciation des vœux, le prêtre avait pour habitude de toucher les doigts des mariés en prononçant la phrase rituelle “Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit”. Le Père était représenté par le pouce, le Fils par l’index, et le Saint-Esprit par le majeur. L’annulaire était donc le doigt suivant, qui était pourvu de l’alliance.

A quelle main porte-t-on l’alliance ?

Dans quels pays porte-t-on l’alliance à la main droite ?

Dans certains pays, la coutume veut que l’alliance soit portée à droite. C’est le cas de l’Espagne ou du Brésil, de la Suède ou de la Norvège, de la Pologne ou de la Russie, de l’Allemagne ou de l’Autriche, entre autres. La légende veut que cette coutume soit liée à la présomption de fidélité de la part du mari : la plupart des hommes étant droitiers, il était donc plus évident de porter l’alliance du côté de la main la plus utilisée, afin que ce signe d’appartenance soit vu de tous.

Alliances en or

Le port de l’alliance à la main droite est aussi un signe religieux. Contrairement aux catholiques qui portent plus communément l’alliance à la main gauche, les chrétiens protestants ou orthodoxes préfèrent porter l’alliance à la main droite. C’est pourquoi on retrouve plus souvent cette coutume dans une majorité de pays germaniques et slaves.

La symbolique des mains

La main gauche est souvent associée à l’amour, puisqu’elle se trouve du même côté que le cœur. Elle renvoie donc au sentiment amoureux et à l’attachement. La main droite, de son côté, est souvent associée au don, alors que la main gauche reçoit. Cette croyance est tout simplement liée au fait que la majorité des gens est droitière. Le fait de porter l’alliance à la main droite est donc plus souvent associé à la raison et au partage.

Alliance à la main gauche, la main du cœur

Selon une légende chinoise, chaque doigt a sa propre association. L’annulaire est lié au compagnon, à l’amoureux, tandis que le pouce est lié aux parents, l’index aux frères et sœurs, l’auriculaire aux enfants, et le majeur est lié au moi. En joignant les mains l’une contre l’autre, on se rend compte que les deux doigts les plus difficiles à écarter l’un de l’autre sont les deux annulaires. Une façon de symboliser l’attachement et le lien qui est censé perdurer toute une vie entre deux personnes amoureuses l’une de l’autre. On constate alors que les autres doigts se sépareront plus facilement : on est censé quitter ses parents un jour ou l’autre, les frères et sœurs sont appelés à fonder leur propre foyer, et les enfants prendront un jour leur envol. C’est donc l’annulaire qui sert à symboliser le lien qui unit deux personnes à travers l’anneau.